Je me faisais la réflexion hier matin : je discutais avec des amis sur le point de savoir si la fille devait coucher la première fois ou attendre un peu pour voir comment ça tourne. Pour ma part, dans 99% des cas, j’ai couché la première fois et rares sont les fois où cela s’est fait après, même lorsque j’ai relancé la fille.

Je me souviens notamment d’un soir où j’avais rendez-vous avec Colette près de République à Paris. On s’était fixés rendez-vous vers 19H ; cela se calait bien pour moi puisque j’avais un autre rendez-vous à 22H.

Elle est apparue sautillante, de taille moyenne, brune aux cheveux courts, sportive, vêtue d’un ensemble jogging gris. Elle était souriante, un visage sain et décidée ; elle avait en outre un petit accent du sud-ouest. Le courant passait vraiment bien et j’envisageais de la revoir un autre jour, maudissant mon rv de 22H. Je ne m’en faisais pas : elle penserait au contraire que je n’étais pas garçon à m’emballer et à « chasser ».

 

Malheureusement, rien ne s’est déroulé comme je l’avais prévu. On avançait dans le début de soirée et on discutait avec passion dans ce café. L’heure avançant, je lui proposais de nous revoir un autre jour. Elle me dit que c’était bête de se quitter ainsi ; elle me proposa de venir prendre un verre chez elle et après on verrait. Je lui ai dit que cela serait avec plaisir mais que j’avais autre chose de prévu plus tard dans la soirée. Elle me dit : « pas grave, appelle pour annuler ton rv ». Je n’aime pas vraiment que l’on me pose des lapins et donc je ne voulais pas annuler avec l’autre fille. Je réitérai ma proposition de report en disant que je ne pouvais joindre la personne au téléphone. Elle insistait et insistait encore.

Je ne donnai pas suite.

Le lendemain, je lui téléphonai pour proposer de se revoir où et quand elle voudrait. Elle m’a dit qu’elle était occupée les jours suivants et serait absente de Paris le week-end prochain. Malgré maints rappels, je ne l’ai jamais revue.

Moralité : si tu rates le premier soir, c’est difficile après de remettre ça. C’est du moins ce que j’en ai pensé des mois après.

J’ai réfléchi : soit elle a été déçu qu’un mec ne veuille pas coucher avec elle alors qu’elle lui proposait, et qu’il refusait d’annuler un rv ; son amour-propre lui ayant dicté de ne plus me revoir. Soit encore, elle avait un mec et voulait profiter de ce créneau pour coucher avec un autre (je ne pense pas que cela soit le cas, car je l’ai appelée plusieurs fois après, et elle était disponible au téléphone). Cela restera un mystère de plus.

J’ai quand même la conviction qu’il ne faut jamais se refuser à une femme ; elle sera déçue de ne pas être désirée. Elle pensera que tu ne la trouves pas à son goût. Quelqu’un a-t-il un avis ?