Je rentre à la maison et j'aperçois sa silhouette à la fenêtre.

cher2

Lorsque j'ouvre la porte, je remarque ses yeux au regard lointain.

Je vois aussi ses lèvres; un filet de sang coule de ses lèvres.

- "Que s'est-il passé mon amour? Tu t'es blessée, pourquoi saignes-tu ?"

-  Je ne saigne pas, me dit-elle. C'est simplement le chocolat qui fond dans ma bouche et la liqueur de cerise qui se mêle au chocolat et puis s'écoule comme le trop-plein.

- Tu me rassures. J'ai eu peur un instant que ce fut grave.

- Grave, répondit-elle. Peut-être que c'est le mot juste. Il se peut que j'ai réellement mal. Sais-tu parfois ce qui nous pousse à manger et manger encore du chocolat, mon chéri.