10 juin 2009

La première fois.

Je me faisais la réflexion hier matin : je discutais avec des amis sur le point de savoir si la fille devait coucher la première fois ou attendre un peu pour voir comment ça tourne. Pour ma part, dans 99% des cas, j’ai couché la première fois et rares sont les fois où cela s’est fait après, même lorsque j’ai relancé la fille. Je me souviens notamment d’un soir où j’avais rendez-vous avec Colette près de République à Paris. On s’était fixés rendez-vous vers 19H ; cela se calait bien pour moi puisque j’avais un autre rendez-vous à... [Lire la suite]
Posté par arigondas à 16:24 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 juin 2009

Allée des Cygnes

Ce samedi soir, j'écoutais à la radio une émission sur un écrivain que j'aime beaucoup, Patrick Modiano. Une des particularités de ses romans est que l'action se passe principalement à Paris. Il aime citer des lieux précis, des ambiances. Ce soir donc, il a parlé de l'allée des Cygnes qui se trouve non loin de la Tour Eiffel et qui a la particularité de se trouver au milieu de la Seine avec, située non loin de l'allée, une mini réplique de la statue de la Liberté. Je me souviens de cet endroit parce que j'y ai passé un moment,... [Lire la suite]
Posté par arigondas à 17:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
05 juin 2009

Sainte Vierge

Le souvenir m’est revenu de cette jeune femme de 30 ans, encore vierge que j’avais rencontrée lors d’un stage professionnel. Elle aimait, comme moi, écrire. Je me rappelle les longues lettres de parfois 10 pages que nous nous envoyions par la Poste. Elle habitait le sud-est de la France. Cela fait très loin, mais seulement 3h avec le TGV. Elle m’invita à venir chez elle. Encore vierge, elle ne voulait plus l’être. Cela avait dû m’arriver de me trouver dans une telle situation mais à l’âge post-ado. Cela me semblait incroyable... [Lire la suite]
Posté par arigondas à 11:14 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 juin 2009

Notre Dame de Paris

Je me souviens d'elle car ça commença comme un roman de Victor Hugo. "Bonjour, je m'appelle Esmeralda". Non, je ne lui ai pas répondu que j'étais Quasimodo. Elle avait un petit air de Rosanna Arquette du "Grand Bleu" de Luc Besson. Je portais des chaussures rouges et je la heurtais à la sortie du métro; c'est les chaussures qu'elle remarqua en premier et c'est comme çà qu'elle se souvient de moi. Nous échangeames quelques mots et fîmes sortie commune du métro. Je lui proposai de prendre un verre dans un café; elle... [Lire la suite]
Posté par arigondas à 00:12 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 mai 2009

Tu ne vois pas?

Il y a de cela plusieurs années, à la suite de lectures, j’ai eu envie de réaliser un fantasme avec une jeune femme inconnue. Celui de se rencontrer les yeux bandés. Cela n’est pas très difficile d’entrer en contact avec quelqu’un qui soit intéressé ; le sujet est suffisamment cérébral pour que l’idée en elle-même donne sujet à discussion. Par contre, trouver quelqu’un qui veuille le vivre est plus difficile ; outre l’appréhension, il y a la peur de ne pas savoir sur qui on va tomber. En fait, ce qui m’attirait, c’était la... [Lire la suite]
Posté par arigondas à 10:25 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 mai 2009

Hors-sujet.

Pour paraphraser quelqu'un qui me lit, je me suis inspiré d'un de ces post pour essayer un peu de de me définir. S’il y avait… un mois : juin S’il y avait… un jour : lundi S’il y avait… un moment: le soir qui tombe S’il y avait… une saison : le printemps S’il y avait… un vêtement : un caleçon S’il y avait… des chaussures : mes thongs S’il y avait… une tenue : un jeans et un t-shirt uni S’il y avait… une matière : le coton S’il y avait… une couleur : tous les bleus S’il y avait… un style : sportif élégant S’il y avait… un parfum :... [Lire la suite]
Posté par arigondas à 18:16 - Commentaires [4] - Permalien [#]
25 mai 2009

T'es grande !

Je lui parlais souvent au téléphone pour des raisons professionnelles; je ne sais comment on en est venu à sympathiser et à se fixer rendez-vous. Parce qu'on était issus du même milieu, parce qu'on était spontanés et parce qu'on recherchait tous les deux de la tendresse amoureuse.Les cheveux frisés en boule, grande et mince. Que dis-je ! Très grande : 1m87. Pas fait exprès de m'amouracher d'une grande, elle ne m'avait donné sa taille. On a bu et rebu à la terrasse de ce café; je m'en souviens aujourd'hui car il faisait très chaud... [Lire la suite]
Posté par arigondas à 18:29 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 mai 2009

Jeune inconnue

Elle était jeune et elle demeurera inconnue à jamais.Nous avions bavardé toute une soirée et un début de nuit sur internet. Un peu attirés par la même chose (l'inconnu, la nouveauté et, un peu, le sexe), nous décidames de nous rencontrer dès le lendemain matin. J'habitais à Paris et elle aux environs de Tours; institutrice de son état.Elle arriva en voiture au milieu de la matinée. Ce que nous avions déliré par les mots, nous le réalisâmes toute la journée avec nos corps.Elle était plus vorace que moi; ce qui donna de beaux... [Lire la suite]
Posté par arigondas à 15:50 - Commentaires [4] - Permalien [#]
21 mai 2009

Ca commence ...

A chaque fois que j'écrirai, je ne saurai pas au juste quelle histoire je vais raconter. Ca viendra de mon état d'esprit du moment; ça se rapportera aussi à quelque chose que j'aurai vu, lu ou entendu. Dans tous les cas, cela correspondra à mon humeur du moment; cela sera improvisé et écrit d'une traite.
Posté par arigondas à 15:09 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,