Quelle étrange sensation que de voyager pendant 24 heures d’affilée, de se retrouver aux antipodes, perdu au milieu du Pacifique.

De demeurer dans le même avion qui fait escale à Los Angeles, que tu reprends 2 heures après. La même voisine assise à tes côtés qui se rend au même endroit et que tu auras côtoyé 24 heures, siège contre siège.

Cet atterrissage au milieu de l’océan. Cette chaleur humide, ce ciel, cette couleur de l’eau.

 

photo1

 

Ce taxi que tu prends un court instant pour attraper le bateau qui va t’emmener à ta destination finale.

Ces retrouvailles et cette ambiance qui te plonge dans un rêve pour un temps très long.

Ces mois passés là-bas où tu verras les choses autrement et qui feront que, plus jamais, cela ne sera comme avant.

Les gens, le ciel, l’horizon me manquent. La vie rêvée … ?