Je me souviens que lorsque j'étais ado, un copain m'avait dit qu'il préférait les rondes.

 

peau1

 

- Tu verras, me disait-il, dès que tu auras eu 2 ou 3 copines, tu préfèreras avoir de la chair à serrer dans tes bras.

Je n'étais pas du tout convaincu mais cette phrase m'est restée, je ne sais pas pourquoi. Un peu comme celle d’une amie qui m'a dit un jour au restaurant (sans penser aux gens qui étaient autour de nous) :

- Finalement, rien ne vaut une bonne bite.

Je revois encore les yeux des gens à côté qui tournaient la tête pour savoir qui avait dit ça. J’ai perçu davantage de rire que de réprobations, en fin de compte.

Je reviens donc à cette phrase du copain. Longtemps, je restais attiré par les femmes minces, voire maigre avec des seins menus.

Un beau jour pourtant, sans que je sache comment ça m'est tombé dessus, je me suis mis à regarder les femmes rondes. Je les ai trouvées sensuelles et attirantes. Puis, je me suis mis à les désirer et à les approcher. Je me suis demandé pourquoi ce changement; est-ce qu'il y avait une raison, une explication.

Je n'ai pas compris.

Tout est dans l'imaginaire, dans le rêve. Est-ce leur charme moins cérébral (je n'ai pas dit sans cerveau), plus corporel ?

J'ai perdu de vue cet ami. Je sais qu'il vit avec une fille belge en Belgique près de Lille. Je serais curieux de savoir s'il pense toujours la même chose.